07-09-2016 | Ref : 137 | 1795 |

Retour

Mission Mode, Styles Croisés

Du 16 septembre 2016 au 15 janvier 2017, le Musée de la Légion étrangère et le Musée des arts décoratifs, de la faïence et de la mode proposent une exposition d'un genre et d'une ampleur inédite, consacrée à l'influence du vêtement militaire sur la mode civile.

Le Château Borély et le Musée de la Légion étrangère présentent « Mission Mode, Styles Croisés », une double exposition consacrée à l'histoire du style militaire et aux appropriations progressives de la garde-robe civile d'éléments propres au vestiaire militaire. Détails, vêtements ou silhouettes militaires composent en effet un vocabulaire source d'inspiration pour la mode, une tendance et un style majeur des collections.

Cette exposition qui se déroulera sur deux lieux distincts :
•    Au musée de la Légion étrangère à Aubagne
•    Au château Borély à Marseille

a fait appel à des nombreux créateurs ont répondu à l'appel et accepté de prêter des looks pour cet événement pour rehausser cette exposition.

Détails, vêtements ou silhouettes militaires composent en effet un vocabulaire source d'inspiration pour la mode, une tendance et un style majeur des collections.

Évoluant sous l'effet des conditions climatiques propres aux théâtres d'opérations coloniaux et des nouvelles formes de combat, le vêtement militaire s'est imposé comme une source d'inspiration incontournable pour les grands couturiers du XXème siècle.

L'utilisation de nouvelles teintes, telle que le kaki, ou encore l'imprimé « camouflage », qui répondait à des impératifs stratégiques, ont largement été adopté par la garde-robe civile.

Veste en toile portée par les troupes coloniales en Afrique, la saharienne est le symbole le plus manifeste de cette influence. Vêtement de combat inspiré par les conditions climatiques de l'Afrique, adoptée par les aventuriers qui en faisaient l'exploration,  la saharienne  a été reprise par les grands couturiers et se retrouve dans la plupart des collections estivales des maisons de créateurs.

L'inconditionnelle saharienne d'Yves Saint-Laurent constitue l'un des points d'orgues de cette exposition.


Articulée autour de quatre thématiques, le thème saharienne, le thème camouflage, le thème kaki et le thème militaire, l'exposition « Mission Mode, Styles Croisés » met en scène ce rapport constant entre mode militaire et mode civile, introduit un dialogue entre les collections du Musée des Arts décoratifs, de la Faïence et de la Mode et celle du Musée de la Légion étrangère, complétées par tous les prêts gracieux des grandes maisons de couture, des particuliers ou provenant de grands musées parisiens.

(Maison Bensimon, Maison Chanel, Maison Chloé, Maison Christian Dior, Maison Courrèges, Maison Hermès, Maison Jean-Paul Gaultier, Maison Kenzo, Maison Louis Vuitton, Maison Max Mara, Maison Mugler, Maison Sonia Rykiel, Palais Galliera, musée de la Mode de la ville de Paris, Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode (MMMM) Marseille, Collection Didier LudoT Paris, Collection Jean-Charles de Castelbajac.)

 

pour plus d'information :

http://www.mission-mode.fr